Societality lance YES

Subtitle

La web application unique en France qui, pour seulement 10 euros par mois, recherche et vous alerte sur les financements correspondants à vos projets.

Comment ça marche S'abonner

Pour chaque nouvel abonné que vous parrainez, nous vous offrons un mois d'abonnement supplémentaire.

Du fournisseur au producteur, conflit autour de la f...

Du fournisseur au producteur, conflit autour de la forêt boréale

Publication of type Brève published on 24-06-2015

Au Canada, Greenpeace reprend une technique qu'elle maîtrise à la perfection : le challenge des parties prenantes d'une entreprise qui se refuse au dialogue. Ici, les distributeurs d'une entreprise de pâte à papier dont les concessions se situent dans la forêt boréale.

Greenpeace Canada est très engagé pour la protection de la forêt boréale. En 2012, l’organisation avait identifié cinq zones forestières de grande valeur écosystémique menacées par des opérations de foresterie, notamment menées par la plus importante entreprise forestière canadienne, Resolute Forest Products.

La campagne engagée en 2013 contre l’entreprise par Greenpeace, coordonnée à une action avec plusieurs tribus de Premières nations ayant déposé des recours contre elle auprès du Forest Stewarship Council (FSC) pour exploitation sur leurs terres traditionnelles sans avoir reçu leur accord libre, préalable et éclairé, avait poussé l’entreprise à attaquer l’ONG en justice, mais sans résultat sur ses pratiques.

Greenpeace change alors d’angle en attaquant fin novembre Best Buy pour son sourcing de papier, dont le principal fournisseur est Resolute. Best Buy vient de s’engager à ne s’approvisionner qu’en papier certifié FSC, ce qui va le conduire à diversifier ses fournisseurs et à travailler moins avec Resolute, qui a vu ses certificats FSC suspendus sur plus de 8 millions d’hectares.

ZONES D'INTERVENTION
Canada
LIÉE À 3 ORGANISATIONS